Comment bien s’hydrater en VTT ?

L’eau est l’élément vital pour le corps humain. N’importe quel sport mérite un apport suffisant en eau. Pour la pratique de VTT, bien s’hydrater est primordial pour éviter tout problème en cours de route. Mais comment régler sa façon de s’hydrater quand on est à vélo ?

Comment préconiser son hydratation en VTT ?

Notre corps est constitué majoritairement d’eau jusqu’à environ 80 %. De ce fait, si vous pratiquez du sport comme le VTT, surtout en période de forte chaleur, la perte d’eau sous forme de sueur ou transpiration est tout à fait normale. Pour s’hydrater en VTT, vous devez prévoir à l’avance votre parcours ainsi que sa durée, les conditions climatiques extérieures, ainsi que votre état physique. En effet, ces critères jouent un rôle important sur la quantité et la qualité d’eau (eau plate ou isotopique, boisson énergétique) nécessaires pour votre hydratation. Pour un parcours de courte durée, vous pouvez seulement boire de l’eau plate. Par contre, pour un trajet de plus d’une heure et demie, optez pour des boissons isotopiques (riche en minéraux, vitamines, glucides, sucres) ou boissons énergétiques pour s’hydrater en VTT. Évitez les eaux glacées et gazeuses.

À quelles fréquences boire de l’eau quand vous sortez en VTT ?

Il faut savoir que même si le fait de s’hydrater en VTT nécessite de boire beaucoup d’eau selon l’intensité de vos efforts et la température externe, il existe des règles à suivre sur la façon de s’hydrater. Effectivement, pour maintenir votre rythme ainsi que votre performance, avant de vous embarquer dans une sortie à vélo, vous devez boire un peu d’eau d’environ 200 à 300 ml et faire de même après votre parcours. En cours de route, vous pouvez cadencer la fréquence de votre hydratation en petite gorgée sur une durée de 10 à 20 minutes pour pouvoir s’hydrater en VTT. Vous ne devez surtout pas attendre d’avoir très soif pour boire de l’eau et vous ne devez pas non plus boire d’un trait l’eau que vous avez emportée même si vous avez chaud.

Quels sont les effets de la déshydratation en VTT ?

En général, si vous êtes un sportif pratiquant la course à vélo, vous devez déjà savoir les règles de base pour s’hydrater en VTT. Toutefois, pour ceux qui ne le savent pas ou ceux qui ne veulent pas boire lors de leur parcours en VTT, la déshydratation provoque plusieurs effets négatifs pour le corps. Parmi ces effets, vous pouvez avoir des malaises (maux de tête, vertiges, fatigue, …) durant votre trajet, si vous ne buvez pas assez d’eau pour vous hydrater. La déshydratation a également des conséquences sur la récupération des pertes d’eau lors de votre transpiration. Cet état entraîne aussi la diminution de votre capacité musculaire et visuelle.

Débutant : pourquoi choisir un VTT polyvalent ?
Quels sont les produits indispensables à avoir en sortie VTT ?