Randonnée à vélo

Et si on s’essayait au vélo pour une randonnée ?

Faire du vélo est un des sports dits complets. Alors, pourquoi ne pas se mettre au cyclo-randonnée pour entretenir son corps
et se faire plaisir en même temps ?

CHOISIR UN BON VTT

Ce qu’il faut prendre en compte pour choisir un bon VTT

Le choix de vélo de loisir ou d’un vélo de compétition dépend principalement de la pratique que l’on en fait. A chaque discipline correspond un bon modèle pour une meilleure sécurité et performance dans les activités. Du côté des matériaux de fabrication du cadre du vélo tout terrain, le choix de ceux-ci dépend du comportement attendu du VTT.

Pour tout cycliste, le plus adapté est un cadre en carbone. Léger et rigide, cela répond aux conditions physiques et techniques des cyclistes. Pour ceux qui sont prêts à dépenser une petite fortune, le cadre en titane peut offrir du  confort, un bon rendement et une certaine légèreté.

Prenez également en compte pour votre VTT la cinématique du vélo. Pour ceux à la recherche d’un modèle plus léger, plus facile à la pédale, simple d’entretien et surtout pas cher, un VTT semi-rigide est le plus adapté.

L’amateur

Rien de mieux que d’enfourcher son vélo et pédaler pour oublier ses soucis quotidiens pour de longues balades. Allez-y ! Explorez les pistes !

Le compétiteur

Ce cycliste est celui que l’on retrouve dans nos tours et championnats favoris. Il est généralement professionnel dans le domaine.

Le cycliste urbain

Celui-là est la personne qui utilise son vélo comme moyen de transport en ville pour échapper aux embouteillages quotidiens.

L’aventurier

Comme son nom l’indique, le cycliste aventurier est celui qui part à la découverte du monde et de la campagne sur son deux-roues.

Le vélo qui convient pour cette aventure

Vélo de cyclo-randonnée

Il s’agit du vélo de voyage par excellence. Il est prêt à vous accompagner dans vos longs périples sans laisser vos bagages derrière.

Vélo gravel

Ceci est un croisement entre le vélo tout-chemin, le vélo de route et la randonneuse. C’est l’équilibre qui vous permet de rouler presque partout.

Vélo tandem

Classique, pliant ou démontable, ce vélo est de celui qui veut faire l’aventure à deux. Les deux voyageurs se déplacent ici sur un même vélo doté de deux pédales.

Vélo couché

Pour un meilleur confort, le vélo couché est fait pour les voyages longue distance sur l’asphalte. Il est équipé de porte-bagage adaptés à cette activité.

Préparer ses muscles

Vu que le cyclisme est un sport, il faut chauffer ses muscles pour éviter tout accident au cours de la pratique. Privilégiez les préparations standards comme les flexions ou les rotations des articulations.

Écouter son corps

Ici, c’est du corps tout entier dont on parle. La position sur un vélo étant assez particulière, il ne faut pas forcer dès le début. Le corps s’adaptera au fil des entraînements.

Améliorer son endurance

Puisque pédaler est un travail de longue haleine, les jambes doivent être habituées et préparées pour cette activité. Il faut donc s’entraîner à pédaler pour accroître son endurance.

Roulez maintenant !

Après toutes ses préparations, il faut mettre le corps en situation. Le seul moyen d’habituer son corps au vélo est de le monter régulièrement. Alors pour s’adapter à son vélo, et bien, il faut faire du vélo.

L’itinéraire à suivre sur son deux-roues

LA GRANDE TRAVERSÉE DU VERCORS

La grande traversée du Vercors

Traverser le Vercors peut se faire de différentes manières sur un vélo. Optez pour l’itinéraire autour du massif. Vous pouvez aussi choisir de passer par les hauts plateaux ou encore suivre le « Chemin du soleil » selon vos envies.

LA GRANDE TRAVERSÉE DU MASSIF CENTRAL

La grande traversée du Massif central

Cet itinéraire est un parcours d’à peu près 1400 km. Elle part des monts et lacs du Morvan jusqu’aux plages de la Méditerranée en parcourant le Massif central. Sur votre vélo, vous pourrez jouir des jolis paysages, en famille ou entre amis.

LA GRANDE TRAVERSÉE DU JURA

La grande traversée du Jura

Pour débuter en randonnée itinérante, cette traversée est une référence avec sa distance de 380 km. Le voyage s’étend de 7 à 10 jours avec près de 150 hébergeurs sur le parcours.

La sécurité et le confort sur son vélo

Casque de vélo de route

Comme pour tout équipement de véhicule à deux roues, le casque est un élément essentiel, autant pour la sécurité que pour le confort durant le parcours.

Tenue adaptée

Pour ne pas souffrir des résultats du frottement, le port de maillot adapté est conseillé. Il ne faut pas oublier le cuissard et le corsaire pour le bas du corps.

Sacoches de selle

La sacoche de selle est utile si l’on veut pouvoir fixer notre bagage au bon endroit. Avec cet équipement, rien ne nous dérangera durant le voyage.

Chambre à air de secours

Faire du vélo est une aventure et on n’est jamais à l’abri d’un incident. Il est donc d’une grande nécessité d’avoir sur soi une roue de secours.

Boite de rustine

La rustine est très utile quand on a épuisé sa réserve de chambre à air. Celle-ci servira à obturer et réparer le pneu en question.

Mini pompe

Au bout d’une certaine distance, les pneus peuvent perdre de leur teneur. Nous devons donc avoir sur nous une mini pompe pour remettre la roue en état.

Chaussures de vélo route

Comme pour tout autre sport, il faut aussi porter des chaussures et des chaussettes adaptées puisque les pieds vont rester longtemps dans une certaine position.

Antivol de vélo

Quand on prend une pause ou quand on fait une escale, il ne faut pas se séparer d’un antivol et s’équiper de GPS pour vélo pour assurer la sécurité de son véhicule.

Faire du VTT en montagne en France, la route à suivre

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE

 

 

VTT EN MONTAGNE EN FRANCE